Accéder au contenu principal

"L'enfant porcelaine", un album jeunesse tout en douceur...

Comme vous le savez déjà - si pas, je vous l'apprends, je suis bibliothécaire! Je ne suis pour autant pas une grosse lectrice. On va dire que je lis des romans de temps en temps. Je les commence et ne les finis pas... Je les abandonne dans un coin pendant des semaines avant de reprendre ma lecture où je m'étais arrêtée. Bah oui... Il y a tant d'autres chouettes choses à faire que je m'y perds! 

Par contre, j'adore découvrir des albums jeunesse. Craquer pour des illustrations, tomber sous le charme d'une plume... Et raconter des histoires à des enfants... J'adore ça. C'est une des richesses de mon métier que je chéris le plus. On est d'accord, mon job vend du rêve. 

Aujourd'hui, on se retrouve pour parler d'un album jeunesse de  Jeanne Taboni Misérazzi et Emmanuelle Colin que j'affectionne beaucoup. Voici les premières lignes : 

L’enfant Porcelaine était très fragile, il le savait depuis qu’il était né. Un jour, il fit un faux pas et se cassa une jambe. Mais cela n’entama pas son envie de s’en aller sur les chemins…



Résumé

Le personnage principal de cette histoire, c’est l’enfant Porcelaine. Comme vous pouvez vous en douter, c’est difficile de marcher et d’avancer quand on est fabriqué dans une matière aussi fragile et cassante que de la porcelaine... Il suffit d’un faux pas pour se briser la jambe!

Notre jeune héros décide cependant de faire un bout de chemin. Il fait alors de très jolies rencontres. L’enfant Bois, qui éprouve aussi des difficultés pour marcher, l’enfant Fleur, qui elle, est carrément enracinée ! Mais aussi l’enfant fil de fer, que personne ne voit, et l’enfant Ballon, qui roule quand il trébuche. 

Tous sont un peu déprimés d’être dans la situation dans laquelle ils sont. Mais l’enfant porcelaine arrive à voir le positif partout, et remonte donc le moral de tous les enfants qu’il rencontre.

Mon avis

Cet album est vraiment touchant. Je suis tout de suite tombée en amour de l'illustration d'Emmanuelle Colin. C'est doux, c'est clair et les couleurs froides me plaisent énormément dans les albums jeunesse! Cela apporte une certaine tendresse à l’œuvre. De plus, cette histoire apporte un peu d'amour dans ce monde de brutes.  
C'est une magnifique histoire pleine d’amour et d’espoir, qui montre qu’on avance bien mieux dans la vie lorsqu’on est solidaires !

Est ce que vous lisez des albums jeunesse ? Lesquels aimez-vous ? Ou desquels gardez-vous un bon souvenir ? :-)

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Summer Velvet Box & Velvet The Lipstick de Bourjois paris : de la folie !

Salut tout le monde ! On se retrouve avec un article de folie... L'excitation est difficile à contenir, je vais essayer de ne pas m'éparpiller. J'ai eu l'immense chance de recevoir la Summer Velvet Box signée Bourjois X Eli Grita ainsi que la nouveauté de Bourjois qui sortira en septembre en France, intitulée "Velvet The Lipstick". Pour ne pas vous en dire trop dans cette intro, je  vous propose de passer directement aux choses sérieuses!


Summer Velvet Box - BourjoisXEliGrita
Cette Box est parfaite. Les couleurs, le design, et surtout, les velvet qu'elle contient. Ce sont 3 teintes bien distinctes, mais qui sont tellement bien présentées... Je trouve qu'elles forment une parfaite harmonie. 


Parlons bien, parlons Velvet ! Aller, je vais vous les montrer de plus près ces petites merveilles. 

Pink Pong #6
Ce magnifique rose est un des premiers de la collection Rouge édition velvet. Et ça tombe vachement bien car je ne l'avais pas dans ma collection - qui …

Le crime de l'Orient Express d'Agatha Christie

Je suis parfois en retard d’une guerre pour ce qui est de lire un roman ou de découvrir un auteur. Je n’avais jamais lu de livre d’Agatha Christie, et ce qui m’a décidée, c’est d’avoir vu la bande annonce du film qui vient de sortir au cinéma. Je me suis dit « Oh ! Cette histoire a l’air terrible! Je dois lire ce livre… » Et c’est ce que j’ai fait. 

J’ai adoré le style dès les premières pages. Je me suis sentie plongée dans une ambiance un peu vintage dès le début… Et j’ai tout de suite eu un coup de cœur pour ce cher Hercule Poirot.
L’intrigue ? Nous sommes dans un train, l’Orient Express, qui est en route vers Londres. Une nuit, un meurtre est commis. Une épaisse neige bloque le train et aurait empêché le meurtrier de sortir du train. Nous avons donc un meurtrier à bord du wagon, et tous les passagers sont des coupables potentiels. 

Au fur et à mesure de l’histoire, le détective belge va interroger les passagers. Je ne me suis jamais dit « Ah j’en suis sure, c’est lui le coupable ! ».…

13, le nouvel album d’Indochine : Écoute en avant première !