Accéder au contenu principal

" Treize raisons " : mon avis sur le roman et la série !



La quatrième

Clay reçoit treize cassettes enregistrées par Hannah Baker avant qu'elle ne se suicide. Elle y parle de treize personnes impliquées dans sa vie : amies ou ennemies, chacune de ces personnes a compté dans sa décision. D'abord choqué, Clay écoute les cassettes en cheminant dans la ville. Puis, il se laisse porter par la voix d'Hannah. Hannah en colère, Hannah heureuse, Hannah blessée et peut-être amoureuse de lui. C'est une jeune fille plus vivante que jamais que découvre Clay. Une fille qui lui dit à l'oreille que la vie est dans les détails. Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer...



Vous avez très certainement entendu parler de ce roman, mais surtout de son adaptation en série télévisée. Elle s’intitule Treize raisons et a été réalisée sur base du roman portant le même nom, écrit par Jay Asher.

Pour tout vous dire, j’ai d’abord commencé la série, et elle m’a tellement captivée que j’ai eu envie de lire le livre avant de la continuer. J’aurais d’abord du commencer par lire le livre. Parce que même si j’ai apprécié la lecture, je n’ai pas pu imaginer les personnages. 

Je trouve l'écrit assez bien fait. Je me suis attachée à pas mal de personnage, surtout Clay, qui contrairement à ses camarades, est un garçon doux, attentionné, et plein de bonnes attentions. Il y a d’autres personnages que j’ai tout simplement détestés, puis d’autres pour lesquels mon avis a changé au fil de ma lecture. C’était donc un récit riche en personnalités variées. 




Comme vous l’aurez compris en lisant la quatrième de couverture, cette histoire parle du suicide d’une adolescente. Ou plutôt le comment et le pourquoi elle en est arrivée là. Même si je trouve les faits exagérés, et la jeune fille en question un peu trop torturée… Je trouve que cette histoire permet de se rendre compte que le harcèlement scolaire peut aller (trop) loin. Un geste ou une parole que l’un d’entre nous peut trouver anodin(e) peut briser le cœur d’une autre personne. Tout dépend des tempéraments et de la sensibilité de chacun. 

Le livre est assez « soft » pour aborder le sujet avec un adolescent contrairement à la série qui, je trouve, pourrait heurter certaines personnes – jeunes ou pas. J’ai adoré la série, elle est extrêmement bien réalisée. Je l'ai dévorée en 3 soirées à peine. Elle est captivante, addictive. Les personnages sont travaillés, profonds et attachants. J'avais hâte de voir leur évolution. 




Par contre, la série ne correspond pas à 100% au livre. Elle est plus poussée et bien plus difficile à découvrir que l’est le livre. Pour la série : âmes sensibles s’abstenir !

Commentaires

  1. Oh bah ! J'ai justement commencé la série cet aprèm, elle est très addictive. J'ai hâte de la finir mais je ne suis pas certaine de lire le livre par après...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne te conseille pas spécialement de lire le livre par la suite... Je trouve qu'il n'apporte rien de plus. Certains éléments changent, mais c'est assez maigre ! :) Après, c'est un roman jeunesse... La série est plutôt pour un public adulte je trouve :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Summer Velvet Box & Velvet The Lipstick de Bourjois paris : de la folie !

Salut tout le monde ! On se retrouve avec un article de folie... L'excitation est difficile à contenir, je vais essayer de ne pas m'éparpiller. J'ai eu l'immense chance de recevoir la Summer Velvet Box signée Bourjois X Eli Grita ainsi que la nouveauté de Bourjois qui sortira en septembre en France, intitulée "Velvet The Lipstick". Pour ne pas vous en dire trop dans cette intro, je  vous propose de passer directement aux choses sérieuses!


Summer Velvet Box - BourjoisXEliGrita
Cette Box est parfaite. Les couleurs, le design, et surtout, les velvet qu'elle contient. Ce sont 3 teintes bien distinctes, mais qui sont tellement bien présentées... Je trouve qu'elles forment une parfaite harmonie. 


Parlons bien, parlons Velvet ! Aller, je vais vous les montrer de plus près ces petites merveilles. 

Pink Pong #6
Ce magnifique rose est un des premiers de la collection Rouge édition velvet. Et ça tombe vachement bien car je ne l'avais pas dans ma collection - qui …

Mon planning de l'année 2018 !

Hello à tous, j'espère que vous allez bien ! Je n'ai pas été très présente sur le blog ces derniers temps... Mais j'avais plein d'autres choses à faire... Je dois dire que rédiger un petit article par ici me manque. 


Ne vous attendez pas à lire un bilan de mon année 2017 ou mes bonnes résolutions pour l'année 2018. Je suis nulle avec les bonnes résolutions, je ne les tiens jamais ! "Cette année, c'est la bonne, je vais faire du sport!" ; "Aller, cette année, je vais lire beaucoup plus!" ; "C'est décidé, je vais réduire mes dépenses en shopping!" ...  Bullshit ! 
Par contre, l'année 2018 s'annonce riche. Riche en découvertes, en voyages, en événements. Je l'attends avec grande impatience. Voici dans les grandes lignes comment se présente mon année 2018 ! 

Le 6 janvier, je retourne à Disneyland Paris avec mon Amélie Jolie ♡ Je ne suis que joie, j'ai vraiment très hâte d'y être.Courant du mois de janvier, on s'…

Indochine en concert à la Gare du Midi à Bruxelles le 14/09/2017

Jeudi dernier, je vous postais cet article, où je vous racontais ma folle soirée aux studios ICP. Cette soirée durant laquelle j'ai découvert le nouvel album d'Indochine en avant première. Qu'est ce que j'ai de la chance, m'étais-je dit. Si mercredi dernier on m'avait dit que le mercredi suivant serait encore plus fou, encore plus intense, je ne l'aurais pas cru. 
Hier, j'étais tranquillement au boulot quand je reçois un message de ma soeur. "Vas voir sur Face". Cette dernière que je ne remercierai jamais assez, m'avait mentionnée en commentaire d'une publication. La page officielle de Boris Jardel (guitariste du groupe, dont je suis archi fan) avait partagé une publication de la page officielle d'Indochine où le groupe "fixait" un rendez vous à ses fan à la gare du midi à 17h30. Terminant à 16h30 et ayant 45 minutes de route en transports dans Bruxelles, je ne me suis pas posée beaucoup de questions. J'ai foncé. 
Arriv…